Home » Non classé » Wedding blues : prévenir la déprime post mariage !

Wedding blues : prévenir la déprime post mariage !

Encore trop souvent tabou, le wedding blues est peu connu et pourtant il s’agit d’un phénomène récurrent et plus répandu qu’on ne le dit et qu’on ne l’imagine.

D’où vient le wedding blues ? Comment le prévenir ?

La psychanalyste Sophie Cadalen explique : « certaines personnes s’engouffrent dans le mariage avec, inconsciemment, cette idée qu’une fois qu’ils auront ce statut-là, ils auront une place, une définition, un nom, une raison d’être. Qu’ils seront autres. Mais le mariage n’est la révélation ni la confirmation de rien, les problèmes et les doutes ne seront pas réglés pour autant et les assurances d’être aimé ne seront pas plus grandes. »

 

Comment prévenir le Wedding blues ?

Sophie Cadalen :« En se souvenant que le mariage est un engagement à deux. C’est d’abord pour soi, avec l’autre. C’est une espèce de pari un peu fou. On sait bien que ce n’est pas gagné, que de nombreux couples se séparent en cours de route, que la vie est pleine de surprises, mais on s’aime tellement qu’à un moment, on décide de faire notre vie ensemble.

Face au rouleau compresseur que constitue le mariage, à toutes ces choses à organiser, à nos familles, nos amis, qui peuvent se montrer envahissants, il faut être vigilant à ne pas se perdre de vue l’un l’autre. A garder cette part d’intimité, de légèreté, de naïveté peut-être, qui constitue notre histoire. A ne pas oublier également qu’à un moment donné, le public va déserter la salle et que l’on va se retrouver tous les deux. Et que cela sera peut-être le meilleur moment de ce mariage. »

Le wedding blues

Copyright: image nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>